Rambouillet en montgolfière

Il y a peu, mon épouse a remporté dans un jeu-concours un vol en montgolfière. Comme elle ne souhaitait pas vivre ce moment toute seule, je l’ai accompagnée. C’est ainsi que, le week-end dernier, j’en suis venu à faire avec elle un vol en montgolfière. Je dois dire que je ne m’attendais pas à grand-chose en y allant, mais en fin de compte, j’ai adoré. Cela permet de prendre de la hauteur, d’avoir une vue d’ensemble. Pris comme on l’est par le quotidien, on perd de vue la réalité. Au quotidien, on court partout comme un poulet sans tête. On est tellement dans le quotidien qu’on ne prend plus de recul. Mais il suffit de monter à bord d’une montgolfière et de survoler au gré du vent notre Terre pour s’apercevoir à quel point tout ça est ridicule. Dans les airs, on voit la Terrese découvre tel qu’il est, à la fois grandiose et superbe. Les êtres humains, quant à eux, se réduisent à des fourmis, les constructions humaines de simples jouets. On se rend alors compte que l’homme n’est en fait insignifiant, et que tous ses problèmes viennent du fait qu’il se croit plus indispensable qu’il n’est en réalité. Et cette insignificance se retrouve dans le temps. Nous sommes des moucherons par rapport à l’histoire du monde. Nos gratte-ciel ne sont que des châteaux de sable qui seront détruits à la prochaine marée. Le monde que l’on contemple depuis les cieux existait bien avant que l’homme ne fasse ses premiers pas, et subsistera longtemps après sa mort. Je sais que cette pensée peut avoir de benêt : il faut avoir effectué un vol en montgolfière pour se rendre compte. Parce que c’est une chose de savoir que nous ne sommes rien en ce monde. Et c’en est une bien différente que de le sentir, en admirant un univers grandiose. En tout cas, c’est en tout cas une expérience que je vous invite d’essayer, si l’occasion se présente. D’ailleurs, voilà le site où j’ai trouvé mon vol  En savoir plus en suivant le lien sur le site du spécialiste reconnu de ce baptême en montgolfière à Rambouillet.

S’accorder du temps libre

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais pour ma part, j’éprouve le besoin de sortir parfois de ma vie et de vivre une activité inoubliable qui me rappelle combien la vie peut être géniale. Loin de moi l’idée de dire que le reste ne vaut pas la peine d’être vécu. Au contraire, il y a parfois besoin de faire autre chose pour mieux se rendre compte de sa chance. Samedi dernier, j’ai donc pris mon pied lors d’un baptême de parapente. Cette expérience qui m’a remémoré combien la vie réserve d’excellentes surprises et vaut vraiment le coup. Non pas uniquement pour son ordinaire, mais aussi pour tous ces moments incroyables. Mes collègues ne semblent pas comprendre cette volonté d’aventure. De leur point de vue, ce besoin est une démonstration d’égoïsme. Mais pour moi, ce n’est absolument pas le cas. Quand je m’évade, ce n’est pas pour m’éloigner de mon entourage, mais justement pour mieux revenir vers elle. C’est pour retrouver l’essentiel. J’ai tendance à penser que quand on ne sort pas du quotidien, on ne calcule plus ce qu’on a devant soi ; on prête seulement les contrariétés que son bonheur. Et en fait, il n’y a rien de mieux que s’arracher de son quotidien, même pour une journée, pour se souvenir. Certaines personnes n’acceptent pas que je puisse m’accorder du temps loin de ma famille. Mais selon moi, l’on ne vit pas exclusivement pour sa famille. Et à vrai dire, ce temps à moi me permet de mieux revenir ; je suis parfaitement disponible pour ma famille qu’après une de ces sorties. Lorsque je vois à quel point certains répondent à leur femme, à quel point elles sont toujours assommées pour un rien, je me dis que ma formule n’est pas sans intérêt. Je considère qu’il vaut mieux s’allouer pour souffler et être décontracté le reste du temps, que de se forcer. Bien entendu, c’est mon point de vue, et je n’oblige personne à le partager. Quoi qu’il en soit, j’ai pris mon pied avec ce baptême en parapente. Les sensations fournies par ce dernier sont tout à fait extraordinaires. Voilà le site où j’ai trouvé ce vol. Si vous aimez les expériences étranges, je vous recommande chaudement d’essayer ! :-) A retrouver sur le spécialiste du bapteme en parapente

Interdit aux riches

Vendredi dernier, j’ai participé à un meeting à la ville, j’ai pu suivre l’intervention d’un politologue américain exprimer son avis sur le rayonnement de la France sur le plan international. J’ai été consterné de remarquer que nous sommes désormais considérés comme étant une préoccupation pour l’Europe. Pourtant, le pays profite encore d’avantages indubitables : ses industries de pointe, le bénéfice de son immigration, sa force de travail hautement renommée. Mais à l’international, elle est observé, sur le plan international, comme étant maladif. On pourrait dire que le problème a démarré vers l’achèvement des Trente Glorieuses, mais force est de constater que le pays file aussi sur la mauvaise voie lorsqu’on s’attarde sur les chiffres d’un peu plus près. La gauche avait engendré certains espoirs lors des élections. Mais il est évident que cela fait longtemps qu’ils se sont évaporés. Mais si nous contemplons avec nostalgie les actions de Hollande et sa bande, vous ne devinez pas la vision qu’on porte à l’international sur ces mesures. En cause ? La mesure majeure de Hollande : la taxe à 75% pour les revenus les plus élevés. Même si cette charge a pour finir été abolie, elle reste à l’étranger comme une tache d’huile. Voilà le symbole à l’international de la politique de notre bon gouvernement. J’ai parlé de la réunion avec des personnes venant d’Europe de l’Est, et je me suis aperçu que tous associaient le gouvernement actuel à cette taxe saisissante ! Elle a été un message pernicieux pour les investisseurs potentiels. Si, électoralement, c’était un avantage de François Hollande pour être élu, elle a surtout contribué à rallonger le marasme économique pour plusieurs années de plus. Dans une boutade, l’économiste a énoncé que même les communistes n’auraient pas osé soumettre une telle mesure !. Je vous jure que c’est un fascinant moment à vivre. Je n’oublierai pas de sitôt Ce colloque m’a laissé un drôle de goût en bouche. Le gouvernement actuel peut bien tout faire pour négocier nos produits à l’étranger (Rafale, Airbus et compagnie), la vérité est qu’il a tué notre économie pour de simples élections.

Visiter le nord de la Finlande en motoneige

Quand j’étais petite, ma maman produisait un petit paysage de neige chaque décembre au piano. Elle pelotonnerait des balles de magazine et gérerait le linge de maison en 100% coton. Elle avait ensuite placé avec précaution des figurines dans la neige: une toute petite maison utilisant une source d’alimentation électrique qui pourrait rayonner en soirée, un bonhomme de neige miniature muni d’un foulard jaunâtre ainsi qu’un chapeau sombre, de d de couleur blanche, avec un verre arrondi et plus petit qu’elle stabiliserait un patineur gracieux. C’était un monde enchanteur de blanc éclatant et j’ai donc pensé que c’était à quoi l’hiver devait ressembler exactement là où papa Noël existait. Pour mes frères et sœurs et moi-même, le projecteur était la brillante motoneige jaune Playmobil qui ornait cette planète montante, bien plus précieuse qu’un traîneau de renne. Ainsi, alors que je me promenais en motoneige dans un paysage de neige recouvert de neige sans fin près de Rovaniemi, en Laponie finlandaise, la maison de jour de Noël de Papa, c’était cette photo de la jeunesse qui se présentait. C’était en fait un espace de mémoire si vivant que je pouvais pratiquement remarquer le ton de dulcet de Brenda Lee qui résonnait dans le stéréo de ma mère: «C’est une communauté de guimauves en hiver / Quand la neige protège le sol / C’est un moment de jeu. une journée de travail de crème fouettée… en hiver, c’est une société de guimauves. »J’avais besoin de commencer votre journée avec une anxiété. Alors que je sortais de ce qui ressemblait à une couche de la cravate, des cagoules et des gants bleu clair de l’homme Michelin, j’avais l’habitude d’évaluer si la neige au-delà de la vitre était aussi douce que le simple fait de son apparence – je suis un peu vulnérable aux accidents et totalement Envisagé, je serais catapulté impliqué pendant la journée. Pedro Pires, notre guide tous les midis, nous a expliqué comment commencer la motoneige et, en outre (à mon avis un minimum de), comment vous pouvez vous arrêter. Il a révélé les nombreux signes de doigts que nous devrions utiliser: une paume à l’intérieur de l’air indiquait un arrêt, un coup de poing dans l’air a suggéré d’aller et agitant un bras de haut en bas, ce qui s’est traduit par «ralentis-toi ou tu me fonceras dessus». A lire sur la randonnée motoneige

Adieu, veaux, vaches, sirtakis

A l’occasion d’un symposium il y a quelques jours, j’ai largement évoqué la situation grecque avec d’autres participants. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les opinions étaient très partagés. Ce débat m’a donné envie de évoquer ici de la crise grecque qui bouscule toute l’Europe, et, d’une certaine façon, l’économie mondiale. La crise grecque n’est pas nouvelle. Elle a entraîné la crise de la dette souveraine en Europe. Elle a en effet forcé le FMI d’la soutenir afin d’éviter qu’elle déclenche à une explosion de la zone euro. Mais en quoi consiste cette crise, exactement ? A l’incapacité pour la Grèce de s’acquitter de ses créances et par une nette élévation de ses déficits publics, ce qui a causé une débandade générale dans la zone euro. Les marchés ont observé l’épouvantable gestion du gouvernement grec et ont contraint celle-ci à emprunter à des taux extravagants, ce qui a aggravé les déficits et causé une réduction des dépenses. Les coupes extrêmes dans les dépenses de l’Etat Grec ont entraîné un accroissement du chômage, une diminution des revenus et à de nombreuses manifestations de protestations contre l’austérité. Et l’avènement de la crise mondiale de 2008 n’a fait que décupler les effets de la crise grecque. Pendant le colloque, j’ai été surpris de voir qu’en dépit de opinions tranchées, les gens n’avaient jamais pris le temps d’enquêter sur la genèse de cette crise. Elle est évidemment due à de multiples facteurs, mais l’une des causes principales de la crise grecque demeure à mes yeux dans la corruption. L’alerte avait été lancée dès 2004 par certains experts qui s’inquiétaient que le budget des JO, financées par emprunts, puisse entraîner un affaiblissement de la Grèce. Il ne faut pas oublier que près de 12 milliards ont été engloutis afin de déployer les infrastructures pour l’événement. Ces dépenses démesurées se sont traduites par l’explosion des déficits, puisqu’ils passent ainsi de 3,7% du PIB à 7,5% du PIB au cours de l’année des JO. La mise en place des JO n’est pas l’unique responsable de la crise récente, mais elle a certainement contribué à embourber le pays. Il y a de cela quelques années, la Grèce était une des régions les plus attractives dans la zone euro. En effet, la Grèce offrait en effet un taux de croissance de presque 4% entre 2000 et 2007. C’est le malaise des surprimes en 2008 qui a causé une régression fatale du bon fonctionnement économique dans le pays et qui a empiré la situation du pays (déjà égratignée par les dépenses effrénées des JO d’Athènes et les problèmes de corruption). En effet, des secteurs clés comme le tourisme et le transport maritime ont vu leur activité décliner de 15%. Le chômage est parallèlement passé de 8% à 10,3% entre 2008 et 2009. Ces dépenses prises en charge par l’Etat, ont donc provoqué une hausse de la dette grecque. De 1995 et 2007, il me semble utile de rappeler que la dette de la Grèce incarnait à peu près 100% du PIB. La crise des surprimes en 2008 a vu s’envoler le déficit de ce pays. En effet, elle est passée de 142,5% du PIB au début de l’année 2011à 158% à la fin la même année ! Ce n’était toutefois qu’une partie du problème, puisque la dette grecque a pendant longtemps été sous-estimée, c’est notamment à cause de l’utilisation de magouilles financières complexes (sous les conseils de Goldman Sachs. Et pour ne rien gâcher, et en toute illégalité, la Grèce a trafiqué leurs comptes afin de cacher la situation du pays. Des difficultés structurels permettent en effet d’expliquer la crise de la Grèce. Seul un manque certain de compétitivité, ce qui explique une balance commerciale en déficit depuis de nombreuses années. Le budget militaire du pays sont qui plus est disproportionné au regard de la taille de ce pays : elles représentent l’équivalent de 4% du PIB du pays, ce qui va carrément supérieur à la moyenne européenne. Beaucoup d’experts accusent l’absence de développement du pays, surtout en ce qui concerne deux secteurs clés que sont le tourisme et le transport maritime, essentiels pour ramasser des devises étrangères. Ce symposium m’aura en tout cas clairement confirmé que la situation grecque que personne n’a vraiment profité des activités proposées, et ce malgré leur fantaisie !

Les sociétés alimentaires sont le gadget récent des investisseurs

Le mouvement alimentaire porte un nouveau champion. Les capitalistes endeavor travaillent ensemble avec des sommes considérables destinées à l’agriculture et aux produits alimentaires, qui permettent de réduire le gaspillage et d’utiliser des composés, d’épargner des actifs, de favoriser la dispersion et, à tout le moins, d’améliorer théoriquement notre santé et notre bien-être ainsi que le bien-être des personnes. Terre. C’est une toute nouvelle zone de participation pour les agences d’affaires. Et les start-up tout au long de la séquence des produits alimentaires – des agriculteurs aux sociétés informatiques en passant par les cuisiniers domestiques – bénéficient de gros incitatifs: 2,06 milliards USD consacrés à la première moitié de 2015. Cela équivaut pratiquement à la somme de 2,36 milliards USD pour 2014, soit deux ainsi que cinquante pour cent des cas, la forme pour 2013, décrite par AgFunder, un programme de confirmation, d’aide et d’assistance pour les entrepreneurs du nouveau marché des produits alimentaires a débuté en 2013. Cultivian Sandbox, de Chicago, a fermé son compte initial de produits alimentaires pour 34 zillions en 2008, tout comme la grève de l’économie difficile. «C’était difficile», affirme le cofondateur Andy Ziolkowski à propos de ce qui était en fait un marché inexistant des produits alimentaires de pointe à ce moment-là. Avec le recul, affirme-t-il, c’était vraiment le bon moment: les options étaient nombreuses, et Cultivian, avec plus de 150 000 dollars de moins que les opérations, s’est consacré à des projets agroalimentaires et agricoles, tels que Superior Pet Diagnostics, Vestaron et Conservis. La Silicon Valley reconnaît «un vaste et formidable secteur de l’alimentation qui pourrait alimenter d’autres secteurs du marché des entreprises», déclare Drew Taylor, en charge des nouveaux projets de Taylor Farms à Salinas, en Californie. «Nous sommes ravis qu’il y a un besoin accru en matière d’alimentation et d’agriculture. , et il existe actuellement plus de pensées progressistes qu’auparavant. »Les chouchous du secteur des aliments associent Large Info – la multitude de données existantes sur les actifs, la géographie, les articles, les conditions météorologiques et les marchés – avec des informations et des faits à proximité. Les drones et les robots sont impliqués. Les «applications révolutionnaires» génèrent des observations en temps réel que les agriculteurs et les entreprises du secteur alimentaire utilisent pour gagner en efficacité, réduire les déchets et établir des liens avec les acheteurs. Même à l’heure actuelle, l’ag-technique présente un certain danger, selon Mark Kahn, partenaire fondateur de la société de capital-risque centrée sur l’Inde, Omnivore Spouses. Il remarque que les propriétaires d’exploitations agricoles suivent généralement des systèmes non éprouvés, ce qui peut frustrer les capitalistes des entreprises aux exigences très élevées. Les résultats sont généralement plus rapides avec les entreprises d’achat de produits alimentaires. «Les gros repas sont en voie de disparition», déclare Kahn. «Plus personne ne mange le chef Boyardee.» Rob Leclerc, cofondateur d’AgFunder, partage cet avis. «Les grandes entreprises du secteur alimentaire ont perdu 4 milliards de dollars de parts de marché l’an dernier», a-t-il déclaré. «Ces entreprises sont inquiètes. Ils ne savent pas comment aborder chacun des ajustements.  » Source: cours de cuisine

Californie: La réalité de ne plus avoir de courant

Mercredi, un grand nombre de clients de Pacific Gasoline & Electric, situés dans une grande partie de l’état de la Haute-Californie, ont constaté le résultat final de la panne la plus importante jamais enregistrée. L’application en demande – qui a déclaré faillite au début de l’année et au début de l’incendie le plus meurtrier de l’état récemment – a expliqué que les rapprochements sont importants pour éviter que ses contours ne provoquent des flammes potentiellement dévastatrices comme un coup de foudre dangereux. La première sphère des coupures de courant électrique, qui ont touché 500 000 clients, a débuté mercredi soir. Une autre réunion était prévue pour midi, mais était en retard jusqu’à 20 heures. et le prochain retard encore une fois. Jeudi, tous ont appris, selon une approximation approximative, que 2.500 hommes et femmes pourraient être touchés par les pannes d’électricité, qui, selon les officiers, pourraient fonctionner pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Bien que l’électricité ait été nécessaire pour donner un préavis satisfaisant, de nombreux citoyens ont indiqué qu’ils n’avaient pas appris qu’ils pourraient éliminer l’énergie jusqu’à ce que ces personnes soient laissées à la hâte de se procurer des batteries, des générateurs et des aliments transformés. Les établissements d’enseignement comme You.C. Berkeley et Humboldt Express University ont annulé des cours et fermé des universités, ce qui soulève des problèmes en ce qui concerne l’exploration si des structures ne disposent jamais de suffisamment d’électricité. «De nombreux amis proches et collègues ont rarement la capacité suffisante pour maintenir en état de congélation les congélateurs et les incubateurs», a déclaré Julia Torvi, étudiante diplômée et chercheuse à Berkeley, dans un courrier. « Ces deux choses nécessitent de nombreuses recherches, des dizaines d’années de travail, et leurs objets restent irremplaçables. » Elle a pointé dans un tweet écrit par un professeur de lien à Berkeley qui démontrait le fait de déplacer des camionnettes à l’extérieur d’un établissement sur des bases prêtes à transférer des congélateurs à UC San Francisco depuis la construction ne possède pas de source d’alimentation de sauvegarde de fichiers. David Lerman, qui a envoyé un courrier électronique à Berkeley, a affirmé que sa petite fille était vraiment une élève de Humboldt Status. Il a expliqué qu’il était frustré par trop peu d’informations sur la manière dont les étudiants qui survivent dans des dortoirs peuvent être affectés. Tôt ou tard, il pourrait sûrement envoyer un texto à sa petite princesse, déclara-t-il, en incorporant qu’elle allait bien et qu’elle était sur le point de s’accroupir.

Liste de contrôle: la méthode première de sécurité dans l’aviation

En ce qui concerne les listes de contrôle, je pense que vous pouvez diviser le monde pilote entier en deux groupes avec une troisième formule magique, le regroupement. Je pense qu’environ la moitié d’entre nous sera dans ce que beaucoup appellent la méthode de «réponse au défi», ou tout simplement ce que la FAA considère comme la méthode «Challenge-Faire-Vérifier». Ici, l’élément de la liste est à l’étude, la requête est terminée, la réalisation est établie et, par conséquent, le processus est fréquent avant la fin de la liste de contrôle. Un autre tiers d’entre nous croit à ce que nous appelons «la circulation», ce que les autorités fédérales appellent «Do-Check». Chaque petite chose est accomplie au début, combinée à une liste pour s’assurer que chaque action a été effectuée. Mais il existe également une communauté secrète de pilotes qui utilisent des «listes de contrôle de la mémoire silencieuse», les directives étant mémorisées, même dans un avion avec équipage, sans mots ni expressions échangés impliquant les pilotes d’avions. Je pense que ces listes de contrôle de mémoire en sourdine sont comparables au jogging sans aucun contrôle. Parlons de cette formule magique mondiale 1 er. Peu de temps après avoir enregistré plusieurs milliers d’années dans un avion, il y a de fortes chances que vous ayez inconsciemment mémorisé une grande partie de ce qu’il faut faire pour adopter à nouveau la propriété. Cela pourrait bien devenir aussi facile pour vos besoins que conduire un véhicule, si absolument rien ne va complètement mal. Vous pourriez donc être pardonné d’envisager que l’inscription ne concerne que les plus petits de l’aviation. Mais contrairement à la conduite d’une voiture avec un engin à quatre roues sur l’autoroute, piloter un avion est beaucoup moins facile à pardonner à la moindre erreur de stockage. Je me souviens quand j’ai compté le nombre total de 326 actions à effectuer dans la liste de contrôle pour effectuer le décollage de mon avion depuis un point froid. Il ya beaucoup d’autres comparées à un certain nombre de parallèles entre votre profession médicale et l’aviation. Nous avons quelques tâches sophistiquées qui, globalement, semblent être aussi diverses et difficiles à détruire en listes de contrôle. Mais vous trouverez des sous-tâches spécifiques qui se prêtent au concept que nous sommes capables et que nous devons rechercher pour un achèvement approprié. Néanmoins, lorsque vous conseillez une directive concernant ces sous-tâches, vous pouvez peut-être entendre qu’elles sont si élémentaires que toute vérification pourrait être un gaspillage total. Certains aviateurs vous diront qu’ils ont pratiquement rempli une liste de contrôle, même si votre liste de contrôle n’a pas été remarquée. Semblables aux chirurgiens plasticiens, ils ont déjà la ligne directrice mémorisée. L’une des démonstrations les plus célèbres de la façon dont ce type d’école de pensée peut devenir incorrect s’est déroulée le 31 mai 2014 à Hanscom Niche, Bedford, Massachusetts (KBED). C’est le matin qu’un Gulfstream GIV n’a pas réussi à se dégager après que ses pilotes d’avions eurent négligé de désengager un mécanisme de verrouillage des rafales. Cette tâche était essentielle pour la liste de contrôle de démarrage du générateur. Ils ne se sont pas non plus souvenus d’effectuer un contrôle de parcours, essentiel à leur liste de contrôle suivante. Chaque aviateur, l’agent de bord et quatre voyageurs ont été assassinés pour cette raison. Au cours de son enquête, le NTSB a examiné cette non-conformité procédurale et a révélé: «Un aviateur qui avait déjà piloté l’avion GIV avec tout le PIC a déclaré que le PIC avait mémorisé les listes de contrôle GIV, ce qu’il n’a pas demandé normalement. se faire formellement. »Au moment de la collision, la liste de contrôle de démarrage du générateur contenait 15 objets, tandis que la liste de contrôle de post-démarrage moteur contenait 22 éléments. Si le spécialiste des opérations peut oublier une seule marchandise sur une liste de cinq, pourrait-il en être supposé que ces aviateurs pourraient en négliger une de chacun des 15 et 22? Nous oublions souvent que le concept de check-list n’a pas eu lieu toute la nuit dans l’aviation. Source: Vol en avion de chasse

L’enfance et les effets des guerres

Devenir parent ou tuteur sera affecté. Vous promettez allégeance aux droits de chacun, vous jurez que l’attachement personnel peut rimer avec le public ouvert fantastique, mais lorsque les choix reviennent à votre jeune enfant ou même à une abstraction, y compris le bien-être de jeunes dont vous ne vous connaissez jamais. Je vais trahir vos idées sur la forte injustice de l’affection. Ensuite, la vie quotidienne peut se venger de la vanité dont le destin de votre enfant est entre vos mains. Les pathologies organisées des adultes, qui comprennent votre propre propriété, parfois qualifiée de politique à l’échelle nationale, tentent d’infecter le monde des enfants. Seulement ils peuvent se garder. Notre enfant a passé son premier entretien d’emploi à l’école peu de temps après la transformation 2. Il avait utilisé ses pensées environ tous les ans. Un officier de police chargé d’admissions dans une école personnelle avec des ateliers d’artisanat et de boogie nouvellement construits, magnifiques et durables, lui a apporté un morceau de papier et des crayons de couleur. Tandis qu’elle posait des questions à mon partenaire et à moi au sujet de notre opération, notre garçon a tracé un cercle jaune au-dessus d’un gribouillage écologique. Plutôt froidement, l’officier des admissions lui a demandé ce que c’était. « La lune », aurait-il déclaré. Il a été choisi à cet instant pour livrer son croquis de représentation initial et nos attentes ont augmenté. Mais sa mâchoire était maintenue dans un regard glacé et impénétrable. À l’avenir, avec un grand nombre de foyers ouverts pour les candidats, un superviseur de comptes de couverture de votre ancienne république soviétique m’a expliqué à propos d’un collège communautaire fantastique dans le quartier qui reconnaissait une proportion plus élevée d’enfants handicapés. En tant qu’assurance contre les écoles non publiques, il envisageait de prendre une place dans cette classe particulière en jouant selon le système des demandes particulières, ce qui, a-t-il ajouté, n’était pas difficile à faire. Cherchant à m’étendre à cause de ce stratagème, j’ai agité les doigts dans la pièce remplie de père et de mère désespérés de cracher 30 000 $ pour la maternelle et j’ai affirmé: «C’est un gadget. » Je voulais que l’entreprise principale consiste à fonder ses aveux sur des entretiens d’embauche avec 2 -saison-vieux. Le responsable des comptes de couverture a indiqué que s’il transmettait mes propos à l’administrateur des admissions, il aurait beaucoup moins de soucis à se faire. Si la lettre de refus arrivait, il serait difficile que nous discutions de notre fils, jusqu’à ce que ma femme me sache, la dame et le rire glacial obtenu nous ont vraiment évalués. Nous étions les personnes à qui on avait refusé. Nous nous sommes consolés, le collège n’était pas adapté à notre famille ou à nous-mêmes. C’était une université pour les gens de fonds d’amoraux. À la 2e école exclusive, ma partenaire a regardé attentivement les autres mères et pères associés à un miroir sans tain alors que notre fille engagée dans une fête utilise d’autres bambins, leur style de vie garanti ou endommagé par chaque révélation ou poussée. Il était sur la file d’attente.

Une France fabuleuse ?

Le français Fab tente de faire peau neuve à l’échelle nationale: «Fab» évoque à la fois le fabuleux et le mot français «fabriquer», qui signifie «fabriquer». Mais ce n’est pas la première fois que le gouvernement cherche à promouvoir les entreprises en utilisant l’emblème du coq, qui figure généralement sur les maillots des équipes sportives nationales. En 2013, il a dévoilé l’initiative French Tech et son coq rouge pour défendre les start-ups et les entreprises numériques. Le gouvernement veut que les oiseaux bleus et rouges travaillent ensemble, bien qu’il y ait quelques différences. Pendant que le coq de la French Tech se tient droit devant lui, French Fab est en mouvement. « Celui-ci est parti à la conquête », a déclaré Patrice Bégay, directeur de la communication de la banque d’investissement publique du pays, Bpifrance, qui est l’un des créateurs de la marque Blue Rooster.   Les casques de réalité virtuelle aident les étudiants à explorer des domaines tels que l’ingénierie robotique  Les dirigeants d’entreprise ne sont pas convaincus que la distinction entre le rouge et le bleu est utile. Groupe Celec, concepteur et fabricant de matériel électronique des capteurs pour les robinets et les urinoirs près de Rouen, a du mal à recruter des ingénieurs pour la recherche et le développement car les jeunes talents préféreraient travailler pour des sociétés sous la tutelle de la French Tech, a déclaré le président Michel Fardo. Même ses trois enfants ne veulent pas le suivre dans l’entreprise familiale. «Cet aspect numérique générationnel nous pénalise vraiment», dit-il.   Pour y remédier, le French Fab Tour s’efforce en grande partie de capturer l’imagination des jeunes. Les organisateurs prennent généralement les dispositions nécessaires pour que les écoles se rendent sur les scènes, où les élèves peuvent utiliser des casques de réalité virtuelle pour explorer ce que signifie être un ingénieur en robotique, un soudeur en aéronautique ou un développeur numérique. Ils peuvent également passer des tests d’aptitude utilisés par les recruteurs et tenter de déchiffrer des énigmes dans un jeu d’évasion inspiré de l’industrie moderne. Pour atteindre un public plus large, la visite se fera dans les stations balnéaires en août; il espère avoir ciblé un demi-million de visiteurs d’ici à Paris, en octobre.   Surmonter l’aversion des jeunes pour la la fabrication peut nécessiter plus que de contester une préférence pour la technologie. Les chefs d’entreprise réunis à Rouen ont également tenu pour responsables des décisions stratégiques prises il y a plusieurs décennies d’encourager les jeunes Français à poursuivre des études universitaires. En Allemagne, le gouvernement a choisi de soutenir et de promouvoir l’apprentissage et la formation professionnelle. Lorsque Jean-Paul Lecerf a repris la société de chauffage et de climatisation de sa famille, Sovimef, en 1983, les travailleurs possédaient les compétences et les aptitudes requises pour le poste et restaient plus longtemps, dit-il. Maintenant, alors qu’il se prépare à céder le contrôle de l’entreprise à sa sœur et à une autre entreprise, il déclare que la société rencontre des difficultés «graves» en matière de recrutement. Lors des entretiens d’embauche rapides à Rouen, il a reçu une douzaine de CV mais en a jeté la moitié, car les candidats potentiels ne faisaient preuve d’aucune aptitude ni de motivation. «Il y a quarante ans, le travail manuel était une chose naturelle et l’industrie était partout», déclare Lecerf. « Mais, petit à petit, les gens voulaient que leurs enfants fassent mieux qu’eux. »   le le gouvernement prend des mesures pour mettre moins l’accent sur l’encouragement des étudiants aux parcours académiques. Mais les entreprises doivent également s’efforcer d’ajuster leurs attentes, explique Martine Chong-Wa-Numeric, directrice du bureau de l’emploi de Pôle Emploi en Normandie. Les entreprises devraient prendre plus de risques en embauchant des personnes sans compétences et en les formant sur le tas, dit-elle. «C’est vraiment une transformation profonde de la société qui est nécessaire, un changement de mentalité. Nous avons besoin de temps, mais en même temps, nous n’en avons pas car les entreprises ici doivent embaucher maintenant.